Savoir bien sonder pour ne jamais rien négliger

Ne jamais rien négliger

Comme le stipule ce titre, il ne faut jamais rien négliger, tout les petits détails ont leur importance et tout mis bout à bout ; allant de la discrétion du montage à la méthode et au choix de l’amorçage ; peuvent rendre une session « Sauve capote » à une session de rêve.

Pour ma part, l’élément à ne surtout pas négliger est bien entendu le repérage et le sondage.

C’est peut être bête à dire mais à mon sens c’est 70% de votre réussite. J’entends par là que même avec la meilleure bille du monde, mal placée vos détecteurs risqueraient de rester silencieux.

Juste un seul mot d’ordre : Ne rien laisser au hasard.

Avant tout sur un terrain de jeux inconnu, il faut absolument aller à la « pêche » aux informations auprès des locaux pour mettre un maximum de chance de votre côté. Où dans le cas contraire, il y a toujours  internet (Comme Google Maps pour la géo-localisation par rapport aux 4 points cardinaux) ou les réseaux sociaux.

Sur place, bien entendu l’activité de la Carpe peut nous faciliter la tâche mais la faune autour du plan d’eau peut vous donner quelques informations comme par exemple le comportement des Cygnes ou un rongeur friand des anodontes qui plongera toujours au même endroit.

sondage pêche à la carpe

Vous allez me demander : Quoi utiliser pour un bon sondage ?

Dans un premier temps ? il faut vous munir d’une bonne canne de 3lb3/4 qui a de la réserve sous le coude pour faire face à la prise au vent de votre markeur et d’envoyer votre plomb de 115 gr à la distance maximum de pêche.

Bien entendu pour ressentir au maximum les différents substrats du fond rien de mieux qu’une tresse en corps de ligne. Pour ma part, j’utilise celle de Fox en 18°/°° pour maximiser la distance dû à son diamètre et à son pouvoir de glisse dans les anneaux.

Enfin, le markeur est également primordiale, j’ai un petit faible pour le fuselage de l’ESP qui permet une très bonne pénétration dans l’air sans vaciller comme certain.

Le but n’est pas d’atteindre des distances records mais de sonder à l’endroit où on peut pêcher et amorcer dans toute les conditions climatiques.

sondage pêche à la carpeLe montage doit être simple et efficace.

Pour cela je raccorde mon plomb poire à ailette de 115gr à un émerillon avec 20 cm de tresse entre les deux. Cette petite astuce permet une bonne remontée du markeur à chaque lancé qui évite de se bloque dans des débris ou un tapis d’herbe.

Et pour finir, je passe mon corps de ligne dans l’émerillon et puis dans une petite bille caoutchouc avant de lier au markeur. Cette bille permet aussi d’éviter que l’émerillon de votre markeur se bloque dans celui du plomb lors du lancé.

Le sondage n’est pas une perte de temps, bien au contraire.

Je préfère prendre 1 heure de plus sur mon temps de pêche à sonder voir une demi journée mais de trouver vraiment quelque chose d’intéressant à pêcher ce qui renforcera votre confiance tout au long de votre session.

Sans çà si vos détecteurs restent silencieux, le doute va s’installer durant votre session et vous allez vous éparpiller à amorcer plusieurs spots à la recherche du poisson qui au final va casser votre session.

sondage pêche à la carpe

Quelle est la définition de la différence ?

Pour moi l’accumulation de plusieurs critères peuvent en faire un spot idéal.

Il faut privilégier une variation de fond et de substrat à la fois. Chaque partie du plan d’eau à sa petite différence il faut juste arriver à la trouver surtout sans échosondeur.

Ma technique, c’est de sonder minutieusement en éventails avec une mesure du fond très régulière.

sondage pêche à la carpe

Cela peut paraître fastidieux ou ennuyant mais grâce à çà vous ne passerez pas à côté d’un spot qui peut être vraiment intéressant. Une deuxième canne équipée d’un repère est toujours prête pour la placer sur le spot trouvé et de continuer à sonder avec la première tout autour pour prédéfinir cette zone à pêcher.

Le sondage en éventail consiste de lancer votre markeur de gauche à droite tout en décalant d’environ 5 degré chacun de vos lancers avec une mesure de fond tout les 2 à 3 mètres. Il faut penser également à mémoriser la direction de vos lancers avec la Cime des arbres de la berge d’en face lorsqu’il vous semble trouver quelque chose de suspect.

Pourquoi toute cette minutie, je vous répondrais que cette technique vous permettra de ne rien laisser passer mais aussi et surtout de vous imaginer le vallonnement du fond et par conséquence d’en tirer des conclusions sur des zones de tenues ou de passage possible.

sondage pêche à la carpe

Par expérience, on peut trouver une grosse pierre d’environ 1m² à 30 mètres du bord tout comme un haut fond d’un mètre sur deux à 100 mètres du bord avec un versant de cailloux voir même une fosse de 50 cm de large sans aucune différence de substrats.

Voilà la définition de la différence, c’est un fond monotone avec un petit haut fond ou une petite fosse, une tache de cailloux ou de sable sur un fond vase ou l’inverse sans oublier l’importance des herbiers.

Le substrat a-t-il une importance ?

Je répondre que oui parce qu’il renferme une faune aquatique synonyme de nourriture naturelle pour la Carpe.

La vase selon la profondeur et le courant contient des vers de vase (Chironomus) riche en protéine et en Fer avec sa haute teneur en hémoglobine mais aussi la Curoténoïde une vitamine A

La carpe peut trouver également dans la vase et le sable des Anodontes (Anodonte cygneau) qui aident à la filtration de l’eau mais qui est surtout une friandise pour la Carpe comme pour les rongeurs.

Un substrat de cailloux peut regorger d’écrevisses (Astacus) riche en protéines, d’acides gras, d’oligo-éléments et de vitamines E/B12 et B13

sondage pêche à la carpe

Les herbiers eux peuvent regorger également de la nourriture naturelle comme les crevettes d’eau douce (Gammarus)  ou les Daphnies riches en acides aminés, protéines et vitamines A,B,C et D.

Les arbres immergés hormis être un lieu de sécurité peuvent être colonisé par des escargots d’eau (Bithynia tentacula) ou des limnées d’étang (Lymnaea stagnalis) dans les algues et roseaux.

L’activité du poisson est étroitement lié avec la Thermocline qui est une zone de transition rapide entre la couche froide du fond (Hypolimnion) et la couche chaude en surface (Epilimnion) pauvre en oxygène.

Cette zone évolue selon les saisons ayant une incidence également sur le comportement de la Carpe .

La pêche à la Carpe n’est pas une science exacte mais si nous arrivons à récolter un maximum d’informations, nous mettons beaucoup plus de chance de notre coté pour tromper « Madame Carpe ».

Après les conditions climatiques peuvent perturber certains éléments mais il est sûr qu’un bon appât bien placé fera toujours la différence.

Mais le principal avant tout c’est de prendre du plaisir au bord.

texte et crédit photos: Cyril FOUCART, consultant MTC Baits France

Et vous, quelle est votre technique pour sonder, auriez des astuces à partager avec nos lecteurs? Vous pouvez y répondre en laissant votre commentaire ci-dessous.

3 Commentaires le Savoir bien sonder pour ne jamais rien négliger

  1. Excellent article! Merci pour le partage! Petite astuce pour le montage sondeur je remplace la bille caoutchouc par une bouillettes flottante ce qui favorise la remontée du flotteur et empêche l’emerillon qui peut aisément s’inserer dans la flottante de se bloquer dans l’anneau!

    Olivier

  2. Je me permet de rajouter un detail pratique afin de retrouver rapidement un spot! Utilisons la technologie que 95% d’entre nous possédons , notre smartphone !!! Il permet de faire des photo du spot de prendre des notes écrites ou vocales ce qui permet d’identifier son spot tres rapidement!!!!

    Olivier

  3. Merci de rappeler cette étape ô combien importante 😉

Les commentaires sont fermés.