» Départ pour un lac de barrage (où la pêche de nuit est interdite), l’objectif est simple 1 poisson chacun. Arrivé vendredi pour le coup du soir nous mettons rapidement les cannes à l’eau. Nous étions perchés dans nos arbres respectifs pour observer nos spots. Chez moi, mises à part les tanches rien ne s’arrête pour déguster, par contre chez Mickaël ça bouge, une carpe à même aspirée une partie de sa bille avant de la recracher, mais rien à faire. Cette soirée fut calme et nous décidons d’aller nous coucher.

Au aurore, les cannes sont toutes eschées des nouvelles billes Blue Mussel vec un simple faux maïs et en amorçage un mélange de graines avec de la bille coupée en 4, accompagnée des fameuses StarFish, broyées, pour créer de l’attractivité plus rapidement. Le temps n’était vraiment pas avec nous ce jour ci. Dès que la pluie se calmait, nous allons observé les spots pour voir leur activité.

On a pu apercevoir que les StarFish créait une véritable activité entre les chevesnes, gardons, tanches et carpes bien évidement. Vers 9h ma canne démarre, je m’y précipite pour ferrer au plus vite. Lorsque le combat arrive à sa fin, on croit voir une petite linéaire très sombre, le poisson se retourne devant l’épuisette puis décroche… Un peu dégoûté mais c’est le jeu, on perd pas espoir.

Début d’après-midi la pluie se calme, alors que j’étais perché dans mon arbre, j’entends la canne placée à une vingtaine de mètres de moi dérouler où par chance le poisson part au large. Elle finie dans le triangle, une commune taillée pour les rushs. Peu de temps après, chez Mickaël on aperçoit des poissons sur le spot, sa canne se déchaîne, la carpe se dirige vers les obstacles et explose le bas de ligne…

Fin d’après-midi, le vent se lève et une forte pluie s’abat sur le lac. Ca déroule à nouveau chez Mick, le poisson se tank puis c’est à nouveau la décroche. On rectifie les montages pour mettre rapidement la canne à l’eau.

 

La pluie a mit le poisson en activité.

Peu de temps après, son autre canne déroule, et là c’est le parcours du combattant! Nous voulions absolument la sortir, nous sommes rentrés dans l’eau en waders pour passer sous les arbres. Une fois arrivé juste au-dessus du poisson, celui-ci avait une fois de plus…décroché… Nous avons pris la douche pour rien.

A peine retourné à la voiture pour me changer, que ma canne déroule, je fais au plus vite, je bride pour éviter les souches. Elle vient petit à petit et fini au fond du filet. C’est une belle commune dépassant les 10kg qui vient récompensé en vain tout ses efforts. Les heures passent, il reste plus beaucoup de temps avant la tombé de la nuit, soudain c’est sur les cannes à Mick que quelques bips se font entendre et d’un coup c’est le départ!

Après quelques minutes de combat une miroir finie sur le tapis. Il est l’heure de sortir les cannes. Le dimanche matin fut bien calme nous remballons à 9h.

L’objectif était atteint, 7 départs au total à deux mais seulement 3 poissons passent devant l’objectif. Pas mal de décroches, mais bon, nous ferons mieux la prochaine fois.

 

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.