Petit Cheptel = beau sujet ! – Maxime et Mickael

« Après plus de 24h capot, malgré le petit cheptel , on savait que la moyenne était assez élevée. Une remise en question était obligatoire. Vu le niveau de l’eau, nous décidons d’exploiter les bordures, les obstacles sont très nombreux. Nous savions qu’à la moindre touche il n’y a pas de temps à perdre, il faudra immédiatement sauter dans le zod’. Les cannes placées la dernière nuit peux débuter. Je décide de pêcher avec une BNB dense 16mm de chez Northern Baits, accompagné d’un faux maïs avec comme amorçage une simple poignée de billes coupées en deux sur mes 2 cannes. Michael utilise la même approche mais opte pour les billes à la moule également de chez Northern Baits.

Un peu avant les 22h, premier run une canne posé à 250m. C’est parti! Arrivé au-dessus du poisson, rien à faire… C’est tanqué dans l’herbe. Je décide de la laisser toute la nuit pour voir si sa bouge mais je pense qu’elle n’est plus au bout. On retourne alors dans notre duvet.

Avant minuit départ sur ma canne de bordure, je prie pour que ce soit pas un foulque. Après avoir fait le parcours du combattant, on arrive au-dessus, c’est bien un poisson et par chance il n’est pas tanqué. Je le fais monter pour éviter l’obstacle et grâce à une eau assez claire on aperçoit le poisson. Ouhhh!! Grosse miroir, moi qui croyais que le combat n’allait pas durée bah m*rde, elle nous a tracté sur 40m et finie au fond du filet après 15 min de combat.

Une heure plus tard ça démarre chez mon collègue, une grosse tanche qui dépasse le kilo.

Les heures passent et d’un coup vers les 5h30 gros départ pour Mickaël, nous étions surpris car on y croyais plus. On arrive assez rapidement au-dessus, ça n’a pas l’air de bouger elle est allé se fourrer dans un herbier. 5min plus tard elle décide de sortir. C’est reparti, combat de dingue, ça monte et là on a le sourire quand on aperçoit une coco qui doit frôler le mètre. Elle finie au fond du triangle, on replace et c’est reparti pour 3h de dodo.

Le jour se lève et je retourne voir mon poisson bloqué et remarque qu’il n’est plus dessus, mon doute est alors confirmé.

9h, c’est l’heure de remballer, Après une session photo on réalise que ce n’était pas un rêve… On a bel et bien 2 poissons qui ont certe une morphologie bien différente mais sont tous les deux proches de la barre des 20+ avec une largeur de dingue. On part avec des souvenirs pleins la tête. »

Maxime et Mickaël, fieldtester Northern Baits

Appâts utilisés: BNB et Moule